Il existe différents types de plaques de cuisson : plaque à gaz, plaque électrique ou plaque à induction.
Avant d’entrer dans la discussion de ce que nous considérons comme les facteurs décisifs dans le choix d’une table de cuisson, pour vous aider à comprendre quelle table de cuisson choisir, nous devons préciser que nous ne traitons ici que des tables de cuisson à gaz : ne vous référez pas à ce guide si vous cherchez une table de cuisson électrique ou à induction.

Choix de la rédaction

BOSCH PPP6A6B20

Informations techniques

Dimensions: (L) 52 x (P) 59 x (H) 4,5 cm
Puissance: 3000 Watts
Poids: 12 Kg

Inconvénients

Pour utiliser un pot de très petit diamètre, il faut acheter une réduction.

Avantages

Grâce aux boutons de commande crantés, la puissance de la flamme des foyers se sélectionne par étape, comme sur une table électrique. 9 niveaux de puissances sont possibles, pour un réglage simple et précis de votre table à gaz, et des résultats de cuisson parfaits.

Equipé pour le gaz naturel (20 mbar). Injecteurs pour butane/propane (28-30/37mbar) livrés avec l’appareil.

Câble de raccordement 1 m

Puissance de raccordement totale gaz 7.5 kW

Conclusion

La plaque de cuisson est esthétiquement belle. Les grilles ont un beau design et il est facile de les déplacer pour les nettoyer.


MILLAR GH7051PR

Informations techniques

Dimensions: (L) 70 x (P) 51 x (H) 10 cm
Poids: 19 Kg

Inconvénients

Aucune.

Avantages

Une version compacte pour ceux qui aiment cuisiner mais qui ont besoin d’espace. Cette beauté en albâtre est prête à enchanter n’importe quel cœur avec son aspect propre et croustillant, elle sera une merveille dans votre cuisine.

Ce charmeur à 5 foyers a la taille de l’espace et le luxe réunis en un seul.

Conclusion

Pour tous ceux qui cherchent à divertir et à exposer leur belle maison, nous disons qu’il faut accueillir cette vision et que vous seriez certainement le centre d’envie.



Guide d’achat

Foyers

Cela dit, le premier critère qui guide le choix d’une plaque à gaz est le nombre et le type de foyers qu’elle présente, un aspect qui est assez étroitement lié à la taille du sol lui-même.

Les brûleurs

Décider du nombre de foyers, c’est-à-dire du nombre de points de cuisson, dont nous avons besoin dépend de plusieurs considérations. Les principaux sont l’assiduité avec laquelle vous cuisinez, la taille de la famille (ou au moins le nombre de personnes vivant dans la maison), mais aussi l’espace disponible pour l’installation.

Le nombre de brûleurs dans une plaque à gaz peut aller de un à six, et les caractéristiques de chaque brûleur déterminent leur vitesse de cuisson.
Naturellement, le diamètre du brûleur lui-même est le premier à influer sur ce point, mais il faut considérer qu’un brûleur peut avoir une double, voire une triple couronne (c’est-à-dire générer deux ou trois cercles de flammes), ce qui contribue à rendre la cuisson encore plus rapide.

Dans certains cas, lorsqu’il s’agit de très grandes plaques de cuisson, l’un des brûleurs peut être d’un type particulier, par exemple les brûleurs “wok”, c’est-à-dire conçus spécifiquement pour accueillir les grandes casseroles typiques de la cuisine orientale.
Dans d’autres cas, notamment dans les plaques de cuisson à 6 feux, deux d’entre elles peuvent être placées très près l’une de l’autre de manière à pouvoir être cuites dans une casserole ou des pots allongés.

Dimensions

La taille de la plaque à gaz va de pair avec le nombre de foyers. On parle surtout de largeur, puisque la profondeur est standardisée (51 cm) pour permettre l’installation sur n’importe quelle armoire de cuisine.

La largeur d’une plaque de gaz peut aller d’un minimum de seulement 30 cm à un maximum de 95 cm, et bien sûr le nombre de foyers varie avec la largeur, à titre indicatif en fonction de cette progression :

  • 30-40 cm : plaque de cuisson avec 1-2 foyers
  • 45 cm : plaque de cuisson à 3 foyers
  • 50-65 cm : plaque de cuisson à 4 foyers
  • 70-85 cm : plaque de cuisson à 5 foyers
  • 90-95 cm : table de cuisson à 5-6 foyers

Une plaque à gaz à 4 foyers est généralement suffisante pour les besoins d’un noyau moyen de 4 personnes, dans lequel deux plats sont préparés par repas. Pour les familles nombreuses et pour ceux qui aiment préparer de nombreux plats ensemble, même en utilisant des casseroles et des poêles aux formes atypiques, une table de cuisson plus grande avec 5 ou 6 foyers est préférable.

Extras

Mais il existe aussi des plaques de cuisson plus particulières dans lesquelles, en plus des brûleurs traditionnels, il y a un élément supplémentaire, une petite grille de barbecue. Ce n’est évidemment pas un élément très courant et sera surtout recherché par les amateurs de grillades, mais il est bon de savoir que vous pouvez trouver des plans de ce type.

En général, les plaques de cuisson sont vendues préparées pour être utilisées avec du gaz méthane. Ceux qui utilisent du GPL doivent s’assurer que la plaque de cuisson achetée est équipée des buses de rechange pour l’utilisation de ce gaz : sinon, il faudra s’en procurer avant d’utiliser la plaque de cuisson.

Power

Une autre caractéristique intéressante à considérer dans une plaque à gaz est sa puissance nominale. C’est une valeur en W ou kW qui indique la puissance maximale de la plaque de cuisson : en bref, elle exprime la quantité de chaleur produite avec tous les foyers allumés à la puissance maximale.

Il est clair que plus la puissance nominale est élevée, plus le nombre de plaques de cuisson est important, et la présence de foyers à double ou triple couronne contribue à augmenter la puissance calorifique.

Les spécifications techniques de la plaque de cuisson indiquent presque toujours la puissance de chaque foyer, qui correspond toujours à la chaleur générée à la puissance maximale, c’est-à-dire avec la flamme élevée. Il est notamment important de noter la puissance du brûleur rapide, qui est le plus grand et le plus adapté à la cuisson rapide : pour de nombreuses préparations, il est en effet important d’avoir une chaleur intense disponible en peu de temps, et il est donc important que le plus grand foyer de notre plaque de cuisson soit très puissant.
Un foyer rapide à double ou triple couronne peut avoir une puissance calorifique comprise entre 3000 et 5000 W, tandis qu’un foyer rapide à simple couronne ne dépasse généralement pas 3000 W. Les foyers “moyens”, appelés semi-rapides, vont de 1500 à 2000 W maximum, et enfin les petits foyers sont généralement de l’ordre de 1000 W.

Combien une plaque à gaz consomme-t-elle ?

La table de cuisson, comme déjà mentionné, peut être alimentée par du gaz méthane ou du gaz liquide (butane ou propane). Il n’est pas facile de se rendre compte de la quantité de gaz que l’on consomme en cuisinant sur la cuisinière, ni de l’impact réel du simple fait de cuisiner sur nos factures.

Le postulat de base à retenir est que le prix du gaz varie selon le fournisseur, tant en ce qui concerne l’approvisionnement domestique en gaz méthane qu’en ce qui concerne les livraisons périodiques du camion-citerne ou des bouteilles de gaz liquide. Dans le cas du gaz méthane, le prix est fixé par mètre cube et est généralement inférieur à 0,20 €/m², tandis que dans le cas du gaz liquide, il est un peu différent.
Les cylindres sont généralement utilisés pour alimenter la plaque de cuisson : ils peuvent peser 10 ou 15 kg, avec un prix allant de 25 à 45 € par cylindre.

Il est clair que la consommation est linéairement liée à la puissance thermique d’un foyer : plus celle-ci est élevée, plus la consommation de gaz sera importante.
Quelle plaque de cuisson consomme le moins, alors ? C’est facile à dire : simplement le moins puissant. C’est également pour cette raison que, pour un noyau de quatre personnes sans besoins particuliers, nous recommandons le choix d’une plaque de cuisson classique à 4 foyers avec un seul brûleur en couronne.

Commandes

Nous pouvons ensuite passer à l’examen des contrôles des plaques à gaz. Examinons d’abord leur position : les commandes peuvent être placées soit le long d’un côté de la plaque de cuisson, plus communément le côté droit, soit à l’avant.

Nous vous recommandons de préférer les plaques de cuisson avec des commandes à l’avant, qui vous permettent de contrôler le feu sans jamais avoir besoin d’étendre votre bras au-dessus de la plaque, éliminant ainsi le risque de brûlures accidentelles.

Nous pouvons également réfléchir au type de contrôles, en fonction de nos préférences et de notre souci de pouvoir nettoyer facilement cette partie de la plaque de cuisson. Il faut dire d’emblée que les commandes tactiles, qui sont sans doute les plus faciles à nettoyer car elles sont parfaitement plates et intégrées dans la plaque de cuisson, sont encore très rares dans les plaques à gaz.

Fonctions

Outre les commandes normales d’ouverture du gaz, d’allumage du poêle et de réglage de la flamme, une plaque de cuisson peut également avoir d’autres fonctions.
L’allumage automatique est le plus courant : les plaques à gaz modernes ont incorporé une bougie d’allumage, qui s’active en appuyant sur le bouton et fait que le gaz s’enflamme instantanément dès qu’il est ouvert. Dans le cas des tables de cuisson électroniques plus modernes, la pression de la commande n’est même pas nécessaire : l’étincelle et le débit de gaz démarrent automatiquement lorsque l’on tourne le bouton.
Les autres fonctions que l’on peut trouver dans les plaques de cuisson de la plus haute qualité sont les suivantes :

  • Rallumage : si la flamme est accidentellement éteinte, par exemple par une rafale d’air, le poêle tentera de se rallumer immédiatement ;
  • Minuterie : certaines plaques de cuisson ont une minuterie intégrée qui éteint le poêle une fois le temps indiqué écoulé.

Sécurité

Enfin, comme il s’agit de plaques à gaz, il est très important de tenir compte des dispositifs de sécurité présents dans une plaque de cuisson.
Nous devons dire immédiatement que toutes les tables de cuisson modernes sont sûres à utiliser, car elles sont toutes équipées d’un thermocouple, couplé à une soupape de sécurité, qui interrompt l’alimentation en gaz lorsque la flamme s’éteint. Le principe de fonctionnement est très simple : le thermocouple détecte la chaleur à proximité de la cuisinière et, dès qu’elle n’est plus détectée, le dispositif de sécurité ferme la vanne de gaz.

Grâce à ce même thermocouple, il y a donc dans certains cas un voyant lumineux sur la plaque de cuisson qui avertit de la présence de chaleur résiduelle sur la plaque après que le poêle ait été éteint, afin d’éviter les brûlures accidentelles si vous voulez retirer les grilles ou les diviseurs de flamme pour les nettoyer.

Même si la flamme s’éteint à cause des liquides qui débordent de la cuisinière, le thermocouple déclenche le dispositif de sécurité.

Enfin, pour la protection des plus petites tables de cuisson, il existe des tables de cuisson équipées d’un mécanisme de verrouillage de contrôle qui empêche l’allumage ou l’ouverture accidentels du gaz.

Le prix

Le prix d’une plaque à gaz est bien sûr très important pour l’achat, surtout si l’on considère qu’il peut y avoir une grande variabilité dictée non seulement par le nombre de foyers, mais aussi par les matériaux utilisés, les fonctions et dans de nombreux cas la marque.

Par exemple, une plaque de cuisson à 4 foyers, au design très traditionnel et produite par une marque bon marché, peut coûter encore moins de 100 €, tandis qu’une plaque de cuisson à 4 foyers un peu plus moderne dans son design et ses matériaux peut coûter entre 200 et 300 €.

Entre 300 et 500 €, vous pouvez trouver 5 ou 6 plaques de cuisson de marques connues. Le prix peut aller jusqu’à 900 € pour les grandes plaques de cuisson à 6 feux, fabriquées avec des matériaux de haute qualité, au design futuriste et aux fonctions très sophistiquées.