Sécurité, hygiène et confort : quels conseils pour aménager une chambre d’enfant ?

Pour les plus petits, la chambre à coucher représente un univers particulier qui ne se limite pas à un simple lieu dédié au repos et au sommeil. C’est au contraire un espace où l’enfant passera une grande partie de ses journées libres, pour se reposer, mais aussi pour jouer, apprendre, ou gagner en indépendance et en autonomie. Pour les parents, le défi est d’arriver à créer des conditions idéales en termes de confort et de sécurité, tout en privilégiant un aménagement suffisamment attrayant. Voici quelques clés et aspects essentiels à prendre en compte pour réussir l’aménagement d’une chambre pour enfant.

Les éléments de literie : faire les meilleurs choix pour éviter les chutes

Le lit et les autres éléments relatifs permettent d’assurer la fonction première qui est associée à la chambre à coucher : abriter de bonnes nuits de sommeil pour l’enfant. Les plus petits passeront de longues nuits bien emmitouflés dans leurs draps, et vous devez considérer que leur sécurité reste le principal point à garantir. Des choix comme les lits à barreaux conviennent jusqu’à un certain âge pour les bébés, mais ils peuvent se révéler très vite inadaptés (autour de 2 ou 3 ans) au fur et à mesure que l’enfant développe sa mobilité et s’aventure par exemple à grimper hardiment les barreaux. Pour éviter ce risque de chute, de nombreux parents misent sur une option qui fait l’unanimité : les lits au sol.

aa71e15453e8368b1b35a9603fb69c40

Des modèles comme ce lit Montessori au sol présentent de nombreux avantages, notamment en termes de sécurité, mais aussi pour leur aspect design et pratique. En supprimant la possibilité de chutes depuis un lit en hauteur, un lit au sol est une option sûre pour aménager la chambre des enfants. De plus, ce type de meubles facilite l’accès et la sortie du lit. L’enfant conserve toute son autonomie et peut se mettre au lit dès qu’il le souhaite.

Facilité de circulation et sécurité dans la chambre des enfants

Il existe certaines précautions à prendre pour les matériaux, les accessoires et les différents revêtements pour la chambre d’enfants. 

  • Pour les revêtements des murs par exemple, les peintures doivent être sélectionnées pour leur composition. Une peinture biosourcée ou végétale et dans tous les cas sans composants toxiques est à privilégier ;
  • Si la moquette représente une option courante pour les sols, elle doit être évitée pour des questions d’hygiène, à moins de pouvoir réaliser des nettoyages très fréquents. Il est recommandé de préférer un beau parquet pour sa simplicité d’entretien. Les surfaces lavables et qui peuvent être désinfectées rapidement au quotidien restent les meilleures ;
  • Pour des questions évidentes de sécurité, les prises de courant ne doivent pas être positionnées au ras du sol comme dans les autres pièces. Celles qui sont apparentes à cette hauteur seront cachées avec des caches-prises ou des meubles dans l’idéal.

Pour tous les meubles de la chambre, des matériaux durables et naturels comme le bois massif sont les plus judicieux. Le mobilier doit également être robuste et installé solidement pour éviter des basculements. Toujours dans l’objectif d’une sécurité maximale, vous pouvez utiliser des mousses ou du scotch pour cacher les angles saillants des meubles par exemple. Le mieux est encore de choisir des meubles qui possèdent que des angles circulaires. Pour équipements de fermeture, il est également judicieux d’utiliser des bloque-portes ou des bloque-tiroirs, pour éviter que l’enfant se coince les doigts. De manière générale, chaque détail de la chambre doit être pensé pour éviter à l’enfant en bas-âge les petits accidents du quotidien.

Éviter l’excès de meubles

D’ordinaire, on conseille de limiter autant que possible les meubles pour la chambre des tout-petits. En dehors du lit, une armoire ou une étagère et une petite table sont largement suffisantes pour répondre aux besoins de rangement ou d’activités quotidiennes. Une chambre épurée est un atout pour limiter les risques de chute et les accidents. L’objectif est de pouvoir maintenir la pièce toujours aussi ordonnée que possible. D’un autre côté, l’excès de meubles et d’objets participe souvent à créer une ambiance oppressante tout en empêchant l’enfant de se concentrer.

Créer des zones d’activités spécifiques

27399cfc49a1a39e25392482f6e13962

Une chambre bien organisée pour une circulation aisée et pour une utilisation optimale de l’espace disponible peut être scindée en différents coins pour les différentes activités de l’enfant. Le coin dédié aux jeux sera ainsi à distinguer de l’espace réservé pour dormir ou pour travailler. Pour marquer les délimitations, il est possible d’utiliser des tapis au sol, du papier peint, ou encore de se servir de l’orientation du mobilier pour créer des zones spécifiques.

Choisir les bonnes couleurs

Une chambre confortable pour votre enfant, c’est aussi un espace propice à son repos quand le moment vient. Le choix des bonnes couleurs est une question qui ne touche pas seulement à la dimension décorative. Certaines couleurs jouent en effet clairement sur nos humeurs, et des tons trop stimulants risquent de maintenir votre enfant dans un état de surexcitation qui ne facilite pas son endormissement. Des couleurs comme le beige, le gris clair ou le rose sont apaisantes par nature et constituent des choix à privilégier. Les tons pastel restent en général toujours plus appropriés. Bien sûr, il est possible d’associer plusieurs couleurs dans la chambre. Pour compléter ces couleurs, opter pour un éclairage doux avec une veilleuse sur la table de chevet par exemple permettra de finaliser l’ambiance chaleureuse caractérisant le cocon confortable de votre enfant.

Faire participer l’enfant pour la décoration

En fonction de l’âge de votre enfant, il est possible de l’associer à la décoration de cet espace qui est avant tout le sien. À partir de 4 ans environ, il est même vivement conseillé d’impliquer votre enfant. Il est alors suffisamment grand pour comprendre le projet visant à décorer son espace de vie, et les choix ou les initiatives qu’il peut prendre seront des garanties supplémentaires pour qu’il s’approprie sa chambre. L’idée est de le guider et de lui donner des options pour les questions qui touchent aux préférences, aux objets déco à choisir, ou encore à la disposition de certains meubles. Cette participation rime pour lui avec un sens des responsabilités qui lui fera naturellement prendre soin de son espace pour le maintenir bien rangé en suivant vos conseils.

Picture of Antoine
Antoine

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui sommes-nous?

Nous savons très bien que choisir des nouveaux meubles n’est jamais quelque chose de facile. C’est pourquoi, à travers notre site web, nous faisons de notre mieux pour vous aider à choisir votre mobilier.

Articles récents

Dans la même thématique

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous ne spammons pas, c’est promis ! :)