Avec l’arrivée de l’été, le ventilateur sur pied devient un accessoire vraiment indispensable : ce produit permet de rafraîchir les pièces de manière uniforme, avec un impact plus écologique et sans les coûts supplémentaires d’un véritable système de climatisation.

On trouve sur le marché de nombreux types de ventilateurs différents, chacun d’entre eux répondant à des besoins spécifiques. Dans ce guide d’achat, nous traiterons du type de ventilateur le plus courant, c’est-à-dire les ventilateurs sur pied. Si vous avez besoin d’informations plus détaillées sur une autre catégorie de produits très populaires, à savoir les ventilateurs à colonne, nous vous recommandons de lire notre guide d’achat spécifique.

Choix de la rédaction

KLARSTEIN Summer Vibe

Informations techniques

Dimensions: (Ø) 41 x (H) 118-138 cm
Longueur de câble: 1,5 m
Poids: 3,3 kg

Inconvénients

Ce n’est pas très bruyant, mais c’est assez fort pour les insomniaques.

Avantages

Avec son grand rotor de 41 cm (16″) à 5 pales de ventilateur, il déplace jusqu’à 2040 m³/h d’air – avec 3 niveaux de vitesse allant d’une légère brise à un vent plus frais.

Grâce au rotor, il reste relativement silencieux et convient aux environnements sensibles au bruit. Avec une consommation électrique de seulement 55Wh en fonctionnement continu, ce ventilateur est le moyen le plus économique de passer un été frais.

Une oscillation horizontale automatique de 65° est commutable, la tête du ventilateur s’incline verticalement à 50° et le rotor est réglable en hauteur jusqu’à 30 cm. Grâce à sa forme élancée, il s’adapte à tous les espaces.

Son fonctionnement simple et intuitif est particulièrement pratique car il est directement intégré dans le support.

Conclusion

Avec le ventilateur sur pied Klarstein Summer Vibe, un vent frais se lève lors des chaudes journées – idéal pour rafraîchir les esprits surchauffés à une température de fonctionnement agréable.


ROWENTA Turbo Silence

Informations techniques

Dimensions: (L) 50 x (P) 60 x (H) 140 cm
Poids: 8,85 Kg

Inconvénients

Aucune.

Avantages

Tableau de commande, il permet d’accéder aux 4 vitesses, à la fonction Turbo Boost et à la fonction Silence nuit pour une utilisation optimale.

Il procure une sensation de rafraîchissement intense grâce à ses 5 pales et à la fonction Turbo Boost pour créer un débit d’air très puissant jusqu’à 80m3/min*.

Pour un sommeil relaxant, la fonction Silence nuit assure un faible niveau sonore de 45 dBA.

Conclusion

Puissant et silencieux, ce ventilateur sur pied s’intégrera parfaitement dans votre intérieur. Il vous apportera une fraîcheur optimale pour un bien-être immédiat!


ANSIO

Informations techniques

Dimensions: (L) 45,3 x (P) 40 x (H) 137 cm

Inconvénients

La description fournie par le fabricant est incomplète..

Avantages

Une conception unique de 9 pales mesurant 400 mm fournissent un large balayage d’air. Le ventilateur sur pied de 30 watts consomme moins d’énergie pour la même production que les autres ventilateurs. Il comporte un moteur en cuivre plein pour augmenter la durée de vie. Le socle du ventilateur fournit une oscillation libre et uniforme.

Le ventilateur dispose de 26 réglages de ventilation avec une molette de commande pour régler la vitesse et 5 réglages du mode de vent – Normal, Naturel, Sommeil, Confort et silence couplés à une minuterie de 12 heures pour s’adapter à toutes situations.

Doté d’une télécommande multifonctions qui vous permet de contrôler toutes les puissances du ventilateur avec 5 modes de fonctionnement et 26 réglages de ventilation pour un confort optimal.

Le ventilateur sur pied peut être réglé en hauteur jusqu’à 6 pouces (15 centimètres) à l’aide du bouton de réglage. Il dispose d’un mécanisme d’inclinaison manuel pour une bonne circulation de l’air à l’intérieur de la pièce. La base ronde en métal permet sa stabilité et l’empêche de vaciller même avec les réglages les plus forts.

Conclusion

C’est certainement le meilleurs ventilateur sur le marché (rapport qualité/prix).



Guide d’achat

Le premier facteur à prendre en considération pour choisir le ventilateur qui répond le mieux à nos besoins concerne les caractéristiques structurelles du modèle. Le ventilateur sur pied est caractérisé par une série d’éléments qui sont récurrents dans ce type de produits.

Base

La première caractéristique structurelle à observer concerne le type de base dont le ventilateur est équipé. Les ventilateurs sur pied peuvent avoir trois bases différentes : la base ronde classique (très similaire à celle des lampes) dans laquelle une tige verticale est insérée, une base formée par quatre pieds croisés ou une base ronde équipée d’un cylindre rotatif.
Le premier type de base est très courant, tant parmi les modèles appartenant à une gamme de prix moyennement bas que parmi les modèles moins chers. La base ronde est bien adaptée aux sols lisses comme le parquet ou le linoléum, alors qu’elle peut être inconfortable sur les sols en céramique.

Le second type de base, équipé de quatre pieds croisés, est également très courant : contrairement à la base ronde, ce type convient à tous les types de sols, même si, selon certains experts, il est moins stable que la base ronde.

Récemment, certains fabricants ont lancé sur le marché des ventilateurs sur pied qui ont une base ronde particulière : sur la base est en effet monté un cylindre de taille moyenne qui permet au ventilateur de tourner entièrement sur lui-même ou de pulvériser de l’eau, faisant ainsi du produit une hybridation entre le ventilateur sur pied et le ventilateur à colonne. Toutefois, ces modèles sont difficiles à trouver, tant sur les portails en ligne que dans les magasins d’électroménager, et sont en outre beaucoup plus chers que les produits plus classiques.

Poteau

Le poteau du ventilateur sur pied est l’élément qui relie la base aux pales. Cette pièce est le véritable trait distinctif du type de ventilateurs dont nous nous occupons : son utilité est précisément de permettre une action de refroidissement qui va de haut en bas, de manière à rafraîchir les pièces uniformément et à limiter les chocs directs de l’air. Les modèles les plus simples ont un poteau non réglable, d’environ 1,3 m de haut. En revanche, les produits des gammes de prix supérieures offrent la possibilité d’ajuster la hauteur du poteau à votre gré. C’est certainement un avantage, car cela vous permettra d’adapter la structure du ventilateur à vos besoins spécifiques.

Hélices

Un autre élément structurel à prendre en considération lors du choix du ventilateur sur pied est lié à la taille des hélices. Cet aspect est étroitement lié à l’aspect pratique du produit, puisque le diamètre de la circonférence décrite par la rotation des hélices fait varier à la fois le niveau sonore et la quantité d’air que le ventilateur est capable de déplacer. Il serait préférable d’acheter des produits avec de grandes pales : ces modèles seront plus silencieux et offriront un meilleur effet de refroidissement. Les modèles à petites hélices, en revanche, seront plus bruyants et moins efficaces.

Cage de protection

Le dernier élément structurel des ventilateurs sur pied est la cage de protection des pales. Ce composant est très important car il empêche les doigts d’entrer en contact avec les lames en mouvement. La grille de protection peut être à la fois amovible et fixe, et nous observerons cet aspect spécifique dans le facteur consacré à la praticité d’utilisation du ventilateur, car ce que nous souhaitons souligner dans ce paragraphe est la largeur des filaments qui composent la cage. Les filaments très proches sont sans aucun doute plus sûrs, car ils empêchent le contact avec les lames même pour ceux qui ont de très petits doigts (par exemple les enfants), mais en même temps ils permettent le passage d’un flux d’air plus faible. Idéalement, les ventilateurs devraient être achetés avec des filaments suffisamment épais pour éviter le contact avec les pales, mais suffisamment fins pour permettre une bonne action de refroidissement.

Rotation

Le deuxième aspect à prendre en considération dans la recherche du ventilateur le mieux adapté à vos besoins concerne la rotation de l’unité, où ce terme désigne à la fois l’amplitude maximale de la rotation effectuée par les fans et la possibilité d’incliner la cage dans différentes positions pour distribuer le jet d’air.
La plupart des produits actuellement disponibles sur le marché ont des hélices qui effectuent une rotation horizontale automatique : la tête du ventilateur se déplace donc alternativement de droite à gauche et de gauche à droite. Ce mouvement se produit dans tous les produits, quelle que soit la gamme de prix ; ce qui varie selon les modèles, c’est la largeur de l’angle de rotation. Les modèles les plus simples permettent une rotation d’environ 50°, tandis que les modèles les plus particuliers ont des pales qui peuvent tourner jusqu’à 180°.
Une rotation plus large permet de rafraîchir uniformément les espaces avec un cubage plus élevé, au contraire un angle de rotation plus faible est plus adapté aux petits espaces.
Dans ce facteur, nous incluons un deuxième élément : la possibilité d’incliner la cage dans une direction verticale. Un ventilateur doté de cette caractéristique est certainement plus polyvalent car il vous permettra d’adapter le ventilateur aux conditions météorologiques, à la taille de l’espace à refroidir et aux besoins des personnes présentes dans la pièce, en dirigeant le jet d’air comme vous le souhaitez.

Fonctions

Le troisième facteur que nous recommandons d’observer avant d’acheter un ventilateur est l’intégration des fonctions du produit.Les modèles actuellement sur le marché disposent de nombreux programmes spécifiques qui vous permettent de personnaliser au maximum le débit d’air, de programmer l’activation et l’arrêt de la télécommande.
Voyons en détail quelles sont les fonctions les plus courantes pour ce type de produits et leur utilité :

  • Régulation de la vitesse de rotation : cette fonction est très importante, car lorsque la vitesse de rotation des pales varie, l’intensité du jet d’air produit par le ventilateur varie. Dans certains modèles, il y a un bouton pour régler la vitesse de rotation, tandis que dans d’autres cas, il y a des boutons dédiés aux différentes intensités. Les produits les plus sophistiqués vous permettent de choisir entre plusieurs niveaux (dans certains cas plus de 15 intensités), tandis que les ventilateurs les plus simples offrent une gamme d’environ 5 vitesses ;
  • Mode brise : cette fonction permet la variation automatique de la vitesse de rotation. Cela implique un flux d’air d’intensité progressive, qui nous donnera la sensation d’être à l’air libre en présence du vent naturel : une grande valeur ajoutée, surtout pour ceux qui ne veulent pas créer une trop forte différence de température entre l’intérieur de la maison et l’extérieur ;
  • Mode nuit : cette fonction est également liée à la vitesse de rotation des hélices. En réglant ce programme, vous obtiendrez un jet d’air très léger et peu bruyant, particulièrement adapté aux heures de nuit. Pendant le sommeil, en effet, la température du corps a naturellement tendance à baisser : même en cas de chaleur étouffante, il n’est donc pas conseillé de dormir avec un flux d’air trop important, car vous risquez d’attraper des rhumes d’été désagréables ;
  • Télécommande : cette fonction permet de régler à distance la mise en marche et l’arrêt ainsi que la vitesse à l’aide d’une télécommande dotée de boutons dédiés. Cette fonction est particulièrement utile à certains moments de la journée, comme la nuit ou en début d’après-midi. Grâce à cela, vous pouvez facilement sélectionner l’intensité du jet d’air souhaité lorsque vous êtes assis sur le canapé ou allongé dans votre lit ;
  • Minuterie : la dernière fonction que nous avons identifiée est la minuterie, qui permet de programmer à l’avance l’activation et l’arrêt de l’appareil. Cette fonction est moins courante que les autres observées précédemment, mais elle est très utile pour ceux qui veulent utiliser le ventilateur à des moments prédéfinis, même lorsqu’ils ne sont pas physiquement chez eux. Les produits qui ont cette fonction sont généralement équipés d’un écran rétroéclairé sur lequel il est possible de contrôler les différents réglages.

Pratique

Le caractère pratique de l’utilisation est le dernier facteur décisif à prendre en compte avant de choisir le ventilateur le plus approprié pour votre maison. C’est un élément très important pour ce type de produits, car pour être exploités au maximum, les ventilateurs doivent être facilement transportables, faciles à nettoyer et adaptés à différents types d’environnements.
L’entretien ordinaire du ventilateur est un aspect fondamental pour garantir la durabilité du produit dans le temps : en effet, il faut faire attention aux dépôts de poussière sur les pales et les enlever périodiquement. Pour effectuer cette opération, il est nécessaire de démonter la grille de protection, ce qui devrait être assez simple pour les ventilateurs de bonne qualité, qui ont généralement des crochets spécialement conçus pour retirer la grille sans effort.

Quant à l’adaptabilité aux différents environnements et à la facilité de transport, il est bon d’évaluer le poids total du ventilateur (qui ne doit pas dépasser 5 kg) et la longueur du câble : un ventilateur léger avec un câble d’alimentation très long sera certainement plus pratique qu’un modèle très lourd avec un câble court.

Le prix

La gamme de prix des ventilateurs sur pied varie considérablement en fonction des caractéristiques techniques et structurelles du produit. Les modèles les plus simples qui n’ont pas de fonctions spéciales et qui ont une structure classique ont un prix qui varie entre 30 et 50 euros : cette fourchette de prix, considérée comme moyennement basse, est certainement la plus appropriée pour les consommateurs qui recherchent un modèle sans options spéciales. Pour ceux qui veulent quelque chose de plus fonctionnel, le prix augmente considérablement, à tel point qu’un ventilateur avec toutes les fonctions possibles peut coûter jusqu’à 200 euros. Nous vous conseillons de vous méfier des produits trop bon marché, même si vous recherchez un modèle classique : vous pourriez acheter quelque chose qui n’est pas très durable et difficile à utiliser.