Un meuble Design : esthétique et fonctionnel

Nous utilisons le mot design pour parler de meubles ou d’objets modernes et originaux. Parlons un peu de ce mouvement : Le design

Une petite définition toute simple du mot design : ce mot vient de l’anglais. « design » signifiant dessiner. C’est un art, une méthode, ou même une technique qui crée des meubles, ou objets qui sont esthétiques, et adaptés à leur fonction.

La notion de design est née avec la révolution industrielle au début du XXe siècle. Ce ne sont plus les artisans qui créent les meubles, mais une production mécanisée. Des mouvements naissent avec le cubisme, les courants italiens, russes et Hollandais. Ce sont des artistes qui se penchent sur ces meubles, objets de la vie courante afin de les réinventer. Et de pouvoir les produire de façon industrialisée.

Les Premiers Pas du Design : la révolution industrielle

Après la 1ère guerre mondiale, si la France se lance dans l’Art déco, on rentre dans le mouvement moderne avec « l’Union des Artistes modernes » (1929-1954). L’UNAM regroupe des artistes, des designers, des ingénieurs, et même des architectes. En Allemagne, le mouvement avant-gardiste devient un art « dégénéré » avec l’arrivée du Nazisme. Les Pays tels que Hollande, Finlande, Suède restent des pays précurseurs. Aux États-Unis, la crise de 1929 fait prendre conscience de l’importance de l’esthétisme dans le succès commercial. On utilise l’emboutissage de l’acier, le moulage « en coquille », des alliages et des matériaux de synthèse comme la bakélite.

L’après guerre: Envie de liberté

C’est une période de changement autant en termes de technologies, de matériaux que d’habitudes de consommation. Les formes deviennent souples. On garde le besoin de fonctionnalité. On pense que le besoin reste identique pour chacun et que l’on doit aller vers une pensée plus standardisée et uniformisée. L’esthétique industrielle et l’utilité de l’objet sont indissociables.

Le symbole design des années 1950 est le fauteuil zig zag du Danois : Verner Panton. Ce modèle qu’il avait imaginé avant-guerre n’a pu être réalisé dans sa forme finale qu’avec l’avancée de la technologie dans le moulage. Objet tout simple qui apparait en 1950, le stylo Bic.

Les années 70-80 : Remise en cause de la production industrielle forcenée. Le design alternatif.

L’envie de revenir à des bases régionales, symboliques, voir religieuses. Ce sont des années gaies, on ose les couleurs, des nouveaux matériaux. On commence par le design Pop. On mélange les styles. Les célèbres montres Swatch sont lancées en 1983.

Peu à peu, une prise de conscience chez les designers se dessinent. Le fonctionnalisme à tout prix est-il indispensable ?

Depuis les années 1990: le nouveau design

En France, Philip Starck en 1992 lance le célèbre tabouret coffre vendu pour par correspondance par les  » 3 Suisses ». Le « design » se démocratise. On rentre dans la production de grande série. Deux autres Français s’illustrent avec leur table rocher : Elisabeth Garouste, et Mattia Bonetti. Ils évoluent plutôt vers le néo Baroque.

Et Maintenant: Le design dans tous les domaines

L’informatique entraîne une nouvelle donne, autant on continue de retrouver ces concepts dans les meubles, mais aussi dans des objets usuels comme les lampes, la vaisselle, les lunettes, et même dans l‘architecture.

Désormais la conscience écologique des designers, est au cœur de leur métier. Et le recyclage des objets est une vraie décoration.

Retrouvez toutes nos tables basses design !

Antoine
Antoine

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous ne spammons pas, c’est promis ! :)