style industriel

La naissance avec l’ère industrielle :

Avec l’ère industrielle, la production à la chaîne créée dans les entreprises Ford, on optimise le lieu de travail pour améliorer la productivité. La fabrication en série va s’accroître. On va doucement vers une hyper optimisation fonctionnelle : avec du matériel solide, résistant, léger. L’espace est rationalisé.

Les usines construites à cette époque ont des plafonds hauts avec des verrières pour la luminosité, les tuyaux sont visibles, le béton, le métal, la taule sont également apparents. Les meubles sont fonctionnels et solides : pour le tri, les casiers, des chaises empilables . Il y a des suspensions pour l’éclairage, des tabourets d’études.

Ce mobilier fonctionnel rentre dans les foyers, sans prendre en considération le coté esthétique car ce sont des meubles pratiques , fonctionnels et solides. A ce moment là, l’esthétisme n’est pas ce que l’on cherche dans ces meubles.

On passe du pratique à un style :

Avec les crises des années 70, des usines sont laissées à l’abandon et récupérées pour devenir des ateliers puis des logements. Les bases restent les mêmes: les verrières immenses, les murs en béton, de briques apparentes. Peu à peu, la mode vient à ses meubles en métal vieilli, au bois patiné, qui ont eu une vie. Ces concepts minimalistes, et le thème mécanique sont de plus en plus appréciés.

Dans les années 80-90, on joue encore plus à fond le style industriel : la récupération et le détournement des objets donnent un style à un intérieur bien plus sobre.

Depuis les années 2000, le retour du vintage, enfonce le clou du goût pour les objets ayant déjà eu une vie. Il est porteur d’une histoire. On personnalise son logement, entre autre avec ces vieux objets mais aussi avec le recyclage, et le “fait soi-même” ( le DIY).

Qu’est ce que le style industriel ?

La Luminosité :

La base reste des grands espaces aux murs sombres qui ont besoin d’être très bien éclairés. Grâce à de grandes fenêtres, aux verrières, ou à des luminaires . On retrouve des suspensions, en métal et verre de grandes tailles. Cela s’étend maintenant au lampadaire, aux appliques.

Les matériaux :

Ce sont des matériaux robustes, bien sûr. le bois, le métal, la brique. Les meubles en métal étaient dédiés aux ouvriers pour résister au maximum. Cela s’étend vers les matériaux les plus solides le cuivre, verre, cuir…pour en arriver au style recyclé qui émerge.

Les couleurs :

On visualise de suite le bois patiné et le métal peint en noir. Mais c’est aussi du style industriel qui voit l’utilisation du béton ciré. Les couleurs sont le marron, le gris, le noir, le rouge brique, les notes cuivrées.

En conclusion, ouvrez les espaces , mettez de la lumière, mettez des objets ou meubles solides dans des matériaux solides, chinez des pièces de décoration.