Le  lave-vaisselle est présent dans nos cuisines depuis des années, et pour beaucoup d’entre nous, c’est maintenant un appareil indispensable, surtout si nous cuisinons pour plusieurs personnes, plusieurs fois par jour.

Le lave-vaisselle, en effet, permet de nettoyer et de ranger la cuisine très rapidement, ce qui nous épargne beaucoup d’efforts et nous donne plus de temps pour faire autre chose. Il est donc certainement utile de comprendre comment choisir un lave-vaisselle qui réponde parfaitement à nos besoins, en se basant avant tout sur la composition de notre famille, la quantité de vaisselle que nous utilisons et le type de déchets que nous produisons.

Guide d’achat

Comment ça marche

Le fonctionnement du lave-vaisselle n’est pas compliqué. La machine prend de l’eau du réseau et la chauffe à la température requise par le programme en cours d’utilisation. Par les deux bras diffuseurs et les autres buses latérales, l’eau sous pression nettoie la vaisselle. Au moment opportun (après le prélavage ou immédiatement, selon le programme), la porte du détergent s’ouvre et verse son contenu dans la machine. Le travail des diffuseurs se poursuit, en aspergeant la vaisselle de savon puis en la rinçant.

Selon le programme, il peut également y avoir une phase de séchage des plats, qui peut se dérouler selon différents principes physiques et techniques, comme nous le verrons plus loin.

Lave-vaisselle vs. lavage à la main

On dit souvent que le lavage au lave-vaisselle est moins cher et plus écologique que le lavage à la main. En principe, cela est vrai : en moyenne, entre 20 et 60 l d’eau chaude sont utilisés pour laver la vaisselle à la main, c’est la production d’eau nécessaire pour laver la vaisselle se d’un repas d’une famille de quatre personnes, alors qu’une machine à laver standard à pleine charge (qui en moyenne charge également plus de vaisselle) peut consommer aussi peu que 7 l d’eau.

L’utilisation du lave-vaisselle est donc certainement avantageuse pour les familles et les appartements partagés, mais cela peut changer pour les couples en cohabitation et surtout pour les célibataires : ces catégories de personnes, surtout si, comme c’est souvent le cas,  prennent l’habitude de cuisiner peu et de manger souvent au restaurant, ne bénéficient pas de manière significative de l’utilisation du lave-vaisselle.

Choix de la rédaction

Bosch SMS46KI01E

Informations techniques

Dimensions: (L) 60 x (P) 60 x (H) 84,5 cm
Poids: 54 Kg
Classe énergétique: A++
Niveau sonore: 46 dB
Consommation électrique annuelle: 262 kWh
Consommation d’eau pour un cycle complet standard: 9.5 litres

Inconvénients

Les grands verres à pied ne rentrent pas dans le panier supérieur alors il faut les mettre dans le panier inférieur où il n’y a pas d’endroit approprié.

Avantages

Active Purity Plus est la nouvelle option disponible dans de nombreux programmes et garantit une hygiène maximale grâce à un nettoyage antibactérien. L’effet est obtenu à un niveau de température pouvant atteindre 70°C pendant le lavage et, maintenu pendant environ 10 minutes. Purezza Attiva Plus est donc idéal pour les personnes ayant des normes d’hygiène élevées, par exemple dans les ménages avec de jeunes enfants ou les personnes allergiques.

Le moteur sans balais EcoSilence Drive est extrêmement efficace, rapide et silencieux et ajuste avec précision la pression de l’eau sur la vaisselle pour un traitement adapté à chaque type de charge. Tout cela pour utiliser moins d’eau, moins d’énergie et avoir toujours des résultats impeccables.

Le nouveau programme de lavage à 40°C permet de laver en douceur les verres, tels que les verres en cristal de haute qualité, tout en assurant un séchage parfait et une brillance inégalée. Ceci est rendu possible par des températures plus basses, le contrôle de la température des détergents et un temps de séchage plus long. Des verres brillants et un séchage sans résidus sont la preuve évidente d’un lavage doux et brillant.

Le troisième panier offre encore plus d’espace : grâce aux points de contact rouges et aux boutons rouges d’abaissement, vous pouvez immédiatement identifier comment et où vous pouvez ajuster le panier.

La fonction d’attente vous permet de présélectionner le programme pour l’heure de démarrage souhaitée. Cela vous permet de gérer votre appareil selon vos besoins, à tout moment de la journée, pendant les heures de travail ou la nuit. Après le démarrage du programme, l’écran affiche le temps restant exact.

Grâce à l’option VarioSpeed Plus, vous pouvez laver et sécher parfaitement une charge complète de vaisselle en un minimum de temps. Le temps de lavage est réduit jusqu’à 66 % par simple pression d’un bouton, avec la haute efficacité de lavage habituelle.

Grâce au capteur de charge, les lave-vaisselle Bosch garantissent le lavage le plus adapté en fonction de la charge, ce qui permet d’économiser l’eau et l’énergie.

AquaSensor régule l’utilisation de l’eau en fonction du type de déchets Les paramètres de lavage sont ajustés en fonction du niveau de turbidité de l’eau, compte tenu de la présence de résidus d’aliments ou de détergents.

Conclusion

Très silencieux ! Le chariot à couverts est très confortable, vous n’avez donc pas à vous pencher. Esthétiquement beau et impressionnant !


Whirlpool WFO3033DX

Informations techniques

Dimensions: (L) 60 x (P) 60 x (H) 85 cm
Capacité: 14 Couverts
Classe énergétique: A+++
Niveau sonore: 43 dB
Consommation électrique annuelle: 237 kWh

Inconvénients

Aucun.

Avantages

séchage parfait de toute la vaisselle. Un circuit fermé capte l’humidité dans la cavité, favorisant sa transformation en eau et son expulsion.

Le programme spécial “Wash & Dry” d’une heure garantit les meilleurs résultats de lavage et de séchage, même pour la vaisselle en plastique ; il réduit les temps de lavage et économise l’énergie.

Performance silencieuse. Le lave-vaisselle Whirlpool a été conçu pour garantir des résultats de lavage parfaits tout en maintenant le niveau de bruit le plus bas possible.

Garantit une vaisselle parfaitement propre sans prélavage, avec 30 % de puissance de nettoyage supplémentaire pour éliminer même les salissures les plus tenaces. En outre, les supports latéraux qui délimitent la zone PowerClean offrent jusqu’à 30 % d’espace supplémentaire pour améliorer la gestion de l’espace intérieur.

Le capteur intelligent détecte et contrôle le niveau de salissures en ajustant les paramètres et les réglages du cycle de lavage pour que la vaisselle soit toujours parfaitement propre, sans effort et avec un gain de temps et d’eau pouvant atteindre 50 %.

Plus d’espace. En plaçant les casseroles verticalement dans le panier inférieur, vous pouvez charger jusqu’à 10 plats supplémentaires, ce qui réduit le nombre de lavages et permet d’économiser du temps et des ressources.

Ce lave-vaisselle Whirlpool est équipé d’un système de sécurité contre les inondations intégré dans le tuyau d’alimentation, qui empêche l’eau de s’échapper en cas de panne.

Conclusion

Une technologie innovante qui garantit un fonctionnement super silencieux, pour un appareil ménager sans bruit.

Excellente capacité de nettoyage pour un résultat de lavage idéal.



Informations techniques

Lors du choix d’un nouveau lave-vaisselle, le premier facteur à vérifier est sa capacité, qui doit être proportionnelle à vos besoins ou à la fréquence avec laquelle vous souhaitez utiliser cet appareil. Vous pouvez facilement déterminer vos besoins quotidiens (ou hebdomadaires !) en calculant simplement combien de couverts vous devrez laver chaque jour ou chaque semaine : un lave-vaisselle avec 12 couverts, par exemple, peut être adapté à une utilisation quotidienne de quatre personnes qui prennent trois repas à la maison (petit déjeuner, déjeuner et dîner), mais il peut aussi convenir à un couple qui ne mange à la maison que pour le dîner et ne veut utiliser le lave-vaisselle qu’une fois tous les 2 ou 3 jours.

Les lave-vaisselle dont nous parlons aujourd’hui ne sont que de taille standard, c’est-à-dire d’une largeur d’environ 60 cm. Nous ne parlerons donc pas ici des lave-vaisselle minces, ceux qui ont un design compact et une largeur inférieure à 50 cm, qui ont naturellement une capacité plus faible.
À titre indicatif, un lave-vaisselle de taille standard peut avoir une capacité allant d’un minimum de 12 à un maximum de 16 couverts : c’est une variabilité importante si l’on considère que les dimensions extérieures de la machine sont fondamentalement toujours les mêmes, mais ce qui fait la différence est la disposition intérieure et le nombre de paniers.

Lave-vaisselle à deux paniers

Dans les lave-vaisselle à deux paniers, qui appartiennent à une génération précédente mais sont encore très courants aujourd’hui, il y a deux paniers disponibles pour le chargement, et généralement dans celui du bas il y a un panier coulissant pour les couverts.

La capacité de chargement de ce type de lave-vaisselle est généralement un peu faible et se situe autour de 12 ou 13 couverts, précisément parce que la présence du panier à couverts occupe l’espace dans le panier inférieur qui n’est donc pas disponible pour charger la vaisselle ou les casseroles.

Lave-vaisselle avec trois paniers

De nombreux modèles plus récents ou de moyenne-haute gamme sont plutôt équipés de trois paniers : outre les deux paniers classiques pour le chargement des casseroles et de la vaisselle, le troisième panier est situé dans la partie supérieure du lave-vaisselle et est destiné à recevoir les couverts et les ustensiles de cuisine.

Dans le panier inférieur, vous ne trouverez donc pas le panier à couverts, avec pour conséquence que l’espace ainsi “gagné” permet une augmentation de la capacité de chargement. Les lave-vaisselle à trois paniers ont une capacité de 14 couverts ou plus.

Consommation

Un deuxième facteur très important à évaluer est la consommation du lave-vaisselle. La législation européenne actuelle permet aux consommateurs de se faire très facilement une idée de la consommation réelle d’un lave-vaisselle, car cet appareil est soumis à l’étiquetage énergétique. L’étiquette énergétique offre donc en un coup d’œil une série d’informations sur la consommation d’énergie et d’eau de la machine.

Consommation électrique

La consommation d’énergie d’un lave-vaisselle est un thème cher à beaucoup, car une consommation moindre permet d’économiser de l’argent sur la facture et de réduire l’impact sur l’environnement. Selon la législation européenne actuelle, les classes d’efficacité énergétique des lave-vaisselle vont d’un minimum D à un maximum A+++, même s’il faut rappeler qu’à partir de 2013, les lave-vaisselle des classes d’efficacité énergétique inférieures à A ne pourront plus être commercialisés.

La formule de calcul de la classe d’efficacité énergétique est basée sur la consommation enregistrée sur 280 lavages “standard”, c’est-à-dire effectués avec le programme complet à 70 °C.

Parmi les données que les fabricants sont tenus de divulguer figure également la consommation en kWh par cycle de lavage “standard” : cette information vous permet d’avoir une idée plus précise de ce que sera votre consommation réelle en calculant le nombre de lavages par an que vous êtes susceptible d’effectuer.

Consommation d’eau

L’eau consommée par l’utilisation du lave-vaisselle est aussi importante que la classe d’efficacité énergétique, pour les mêmes raisons d’économie des coûts de l’eau et d’utilisation judicieuse des ressources naturelles. Dans ce domaine aussi, les innovations technologiques ont évolué de plus en plus dans le sens d’une utilisation la plus faible possible des ressources, et la consommation d’eau par lavage a presque diminué de moitié ces dernières années. Il suffit de penser au fait qu’il y a quelques années, les lave-vaisselle utilisaient en moyenne 15 litres d’eau pour un lavage complet, alors que les machines plus récentes ne peuvent utiliser que 7 litres d’eau par lavage.

L’étiquette énergétique indique la consommation annuelle d’eau, toujours calculée sur la base de 280 cycles de lavage “standard”, avec prélavage, rinçage et séchage. Les lave-vaisselle les moins gourmands en eau sont ceux qui consomment moins de 2500 litres par an, alors que les plus chers consomment aujourd’hui environ 3500 litres par an.

Performance

Si vous voulez acheter un lave-vaisselle, il est évident d’acheter une machine qui lave bien la vaisselle : sur ce point, nous pouvons vous rassurer sans réserve. Les lave-vaisselle actuels, grâce aussi à la législation européenne qui a fixé des normes de qualité élevées pour ce type d’appareils ménagers, sont tous parfaitement efficaces du point de vue du nettoyage. C’est pourquoi l’étiquette énergétique n’indique pas une plage d’efficacité de lavage, mais d’autres paramètres apparemment “secondaires” liés à la performance du produit.

L’utilisation du lave-vaisselle doit être clairement ciblée pour obtenir toujours de bons résultats : s’il n’est pas nécessaire d’utiliser un cycle de lavage complet pour la vaisselle peu sale, pour la vaisselle très incrustée, le choix doit porter sur les cycles de lavage les plus intenses.

Les informations fournies par l’étiquette énergétique sur les performances concernent donc la durée du cycle de lavage “standard”, la classe de séchage du lave-vaisselle et le niveau sonore de la machine (toujours mesuré pendant un cycle de lavage complet). Voyons ces données une par une.

Temps de cycle standard

Connaître la durée du cycle de lavage complet peut être utile pour plusieurs raisons. Par exemple, si, pour des raisons d’économie d’énergie, vous ne voulez faire fonctionner le lave-vaisselle que pendant les heures creuses, normalement le soir et la nuit, savoir combien de temps dure le lavage complet vous donnera une idée de l’heure à laquelle le lave-vaisselle s’arrêtera bruyamment. Cela peut être utile pour les personnes qui ont le sommeil léger ou qui souhaitent déranger le moins possible leurs voisins.

Les lave-vaisselle actuels ne présentent pas une grande variabilité en termes de durée du cycle de lavage, avec des durées moyennes allant de 190 à 210 minutes. Bien sûr, comme nous le verrons bientôt, des programmes moins intensifs et plus courts sont disponibles.

Classe de séchage

Pratiquement tous les lave-vaisselle modernes ont une phase de séchage à la fin du lavage, et une fois ouverts, ils renvoient la vaisselle et les couverts lavés et parfaitement secs. Il existe différents types de technologies qui permettent le séchage.

Les méthodes modernes de séchage sont principalement basées sur l’évaporation naturelle : le dernier rinçage est effectué avec de l’eau à haute température, de sorte que la chaleur retenue par l’eau s’évapore et élimine le film d’eau restant à la fin du rinçage. Ce qui peut changer d’un modèle à l’autre, c’est la façon dont la vapeur ainsi générée est collectée ou éliminée : voyons les méthodes les plus courantes.

  • Condensation naturelle : agissant selon des principes physiques simples, la vapeur chaude se dépose sur les parois froides en acier du lave-vaisselle, sans retomber sur la vaisselle désormais sèche ;
  • Ventilation : dans certains lave-vaisselle, l’évaporation naturelle est accélérée par l’activation d’un ventilateur ;
  • Condenseur : il favorise le dépôt de vapeur sur les parois ou dans un réservoir de collecte ;
  • Décharge externe : certains modèles prévoient également l’ouverture automatique de la porte pour décharger à l’extérieur toute la vapeur générée par la phase de séchage. Les lave-vaisselle les plus sophistiqués sont équipés d’un ventilateur auxiliaire qui dirige la chaleur produite de manière à ne pas endommager les meubles adjacents.

En général, les méthodes de séchage qui n’impliquent pas l’activation de pièces électriques, telles que les ventilateurs ou les condensateurs, permettent de plus grandes économies d’énergie, et les machines équipées de ces types de systèmes de séchage sont généralement dans des gammes de rendement énergétique très élevées.
En revanche, l’utilisation de ventilateurs ou de condensateurs accélère la phase de séchage, mais entraîne généralement une dépense énergétique plus importante.

L’étiquette énergétique indique également la classe d’efficacité de séchage d’un lave-vaisselle. La norme actuelle stipule que tous les lave-vaisselle doivent être de classe d’efficacité A, c’est-à-dire que la vaisselle doit être parfaitement sèche dans le lave-vaisselle.

Bruit

L’étiquette énergétique précise également le niveau de bruit détecté pendant l’exécution d’un cycle de lavage “standard”.
Afin de réduire le bruit, il est plus important de tenir compte de l’environnement dans lequel vous allez installer le lave-vaisselle : sa taille, le type de sol ou de tapis présent, le mobilier, etc.

En général, les lave-vaisselle actuels sont assez silencieux, et les valeurs que vous trouverez sur les étiquettes énergétiques se situent approximativement entre 40 et 55 dB d’émissions sonores. Certains modèles de la gamme moyenne-haute offrent donc un programme “silencieux” ou “nocturne” avec des émissions sonores réduites, afin de ne pas déranger même pendant les heures de repos.

Fonctions

Bien entendu, il ne faut pas négliger les possibilités de lavage qu’offre un lave-vaisselle, c’est-à-dire les programmes et les fonctions dont il dispose et leur nombre. Normalement, un lave-vaisselle n’a pas plus de 8-9 programmes, et les modèles les plus simples ne s’arrêtent même qu’à 5 cycles de lavage différents.

Les programmes que l’on trouve le plus souvent sur un lave-vaisselle sont:

  • Programme complet : le programme “standard” à haute température, comprenant le prélavage et le séchage, permet de laver en profondeur la vaisselle.
  • Programme quotidien : cycle de lavage de la vaisselle moyennement sale, généralement sans prélavage et sensiblement plus court que le cycle complet ;
  • Programme Crystal : cycle de lavage conçu pour laver et sécher les verres et autres plats en verre ou en cristal sans halos ;
  • Programme court : convient à la vaisselle moins sale, dure moins d’une heure et ne comprend souvent pas de séchage ;
  • Programme Eco : un cycle de lavage pour la vaisselle moyennement sale, effectué à des températures plus douces et avec une consommation d’eau moindre ;
  • Programme silencieux : ce cycle de lavage pour la vaisselle moyennement sale utilise un jet d’eau moins puissant pour minimiser le bruit ;
  • Programme de prélavage : pratiquement tous les lave-vaisselle permettent même le prélavage seul,  vous pourrez ajouter de la vaisselle plus tard et faire ensuite un cycle complet.

Options de lavage

Il en va de même pour les fonctions et options de lavage supplémentaires. L’éventail des modifications pouvant être activées pour chaque lavage est variable, et en général on peut dire que plus le lave-vaisselle est sophistiqué (et donc cher), plus il est large.

Ce sont là quelques-unes des caractéristiques que vous trouverez le plus facilement sur un lave-vaisselle moderne :

  • Demi-charge : cette option régule la durée et la consommation d’eau, en les réduisant lorsque la charge n’est que partielle
  • Gagner du temps : réduire la durée d’un programme sans pénaliser les résultats ;
  • Fonction d’assainissement : ajoute une longue phase à haute température, idéale pour un assainissement en profondeur ;
  • Économie d’énergie : elle optimise la consommation d’électricité et d’eau du cycle de lavage, mais elle implique un allongement de la durée ;
  • Double zone : elle permet de gérer les paniers différemment, par exemple en intensifiant le lavage sur la vaisselle la plus sale ;
  • Séchage brillant : comprend un cycle de séchage “polissant” dans le lavage ;
  • Démarrage différé : cette fonction vous permet de programmer le démarrage du cycle de lavage à l’heure souhaitée ;
  • Indicateur d’avancement : indique l’avancement du programme en cours sur l’écran ;
  • Fin de programme : indique sur l’écran la fin du programme, généralement accompagnée d’un signal sonore ;
  • Annuler : permet d’annuler ou de remettre à zéro un programme de lavage, même lorsque le cycle a déjà commencé.

Là encore, les différents fabricants proposent diverses autres fonctions. Dans certains cas, les modèles les plus avancés intègrent également des technologies sans fil qui vous permettent de contrôler, surveiller et diagnostiquer votre lave-vaisselle via votre smartphone, même lorsque vous êtes loin de chez vous.

Sécurité

Enfin, n’oubliez pas de tenir compte des mécanismes de sécurité dont est équipé le lave-vaisselle, surtout s’il y a des enfants dans la maison ou si les sols sont délicats. Il est difficile de trouver un lave-vaisselle qui ne soit pas doté d’un système de verrouillage empêchant le démarrage involontaire de la machine, mais vous devez vérifier la présence de cette fonction en consultant le livret d’instructions avant l’achat.

De plus, si vous avez des sols délicats qui pourraient être endommagés en cas de fuites d’eau, assurez-vous que la machine est équipée de systèmes de protection contre les débordements. Ces systèmes sont conçus pour prévenir le désagrément  de ces événements imprévus, même en cas de panne, en bloquant l’écoulement de l’eau vers la machine.

Quelle marque choisir

La marque d’un lave-vaisselle est un facteur qui mérite d’être pris en considération, surtout si vous avez des besoins assez sophistiqués ou si vous voulez avoir une machine garantie plus de deux ans.
Les meilleures marques de lave-vaisselle, telles que BoschWhirlpool et Miele, sont celles qui sont les plus engagées dans la recherche et le perfectionnement continu de leurs produits, et sont normalement les premières à proposer des lave-vaisselle ayant la consommation la plus faible et équipés des technologies les plus avancées, telles que les capteurs de charge et de salissure ou l’intégration avec des appareils mobiles. L’inconvénient, comme on peut s’y attendre, est que les produits de ces marques sont normalement plus chers que les machines moins technologiques proposées par les petites marques.

Le prix

Le prix d’un lave-vaisselle augmente avec son niveau de sophistication technologique. Le prix d’un lave-vaisselle de taille standard peut en fait varier d’environ 350 € à plus du double, soit plus de 700 € : ce qui change à mesure que le prix augmente, c’est la capacité de charge plus élevée, la consommation d’énergie et d’eau plus faible, la présence de fonctions sophistiquées et, en général, un niveau d’automatisation plus élevé du fonctionnement :

  • Gamme de prix basse : <300 €, 12-13 couverts, classe énergétique A+, <3000 par an, 5-7 programmes, démarrage différé;
  • Gamme de prix moyenne : 350-500 €, 14 couverts, classe énergétique A++, 3000-2500 par an, 8 programmes, capteurs de saleté, régulation automatique du cycle;
  • Gamme de prix élevée : >500 €, 14-16 couverts, classe énergétique A+++, >2500 par an, jusqu’à 9 programmes, capteurs de saleté, contrôle automatique de la consommation et du cycle, intégration des appareils mobiles.