L’achat d’un climatiseur fixe ne peut se faire sans avoir lu un peu sur ces appareils: choisir le mauvais climatiseur pour votre maison peut entraîner une déception amère ou pire, devoir remplacer l’appareil prématurément. C’est pourquoi, avant d’entrer dans les paramètres généraux à prendre en considération, il est nécessaire de faire une introduction indispensable pour vous donner une première orientation.

Sur cette page, nous traitons exclusivement des climatiseurs fixes. Si vous êtes intéressé par un modèle portable, vous pouvez lire notre guide d’achat.

Guide d’achat

Si vous avez déjà navigué sur des pages web ou parcouru les allées d’un magasin, vous aurez déjà rencontré les mots “mono split” ou “dual split”. Les “splits” sont les unités intérieures qui peuvent être connectées à une seule unité extérieure.
La grande majorité des modèles sur le marché des utilisateurs privés sont monos splits, un pourcentage plus faible du marché étant occupé par les modèles dual split: afin de satisfaire un pourcentage plus important d’utilisateurs, nous ne traitons ici que des climatiseurs mono split.

BTU: Combien vous en faut-il?

BTU signifie British Termal Unit, une unité de mesure internationale utilisée pour quantifier la quantité de chaleur soustraite (ou ajoutée) à l’environnement en une heure.

Il est facile de penser qu’un climatiseur avec une capacité de refroidissement plus élevée et donc un BTU élevé est toujours mieux, mais ce n’est pas le cas. La quantité de BTU nécessaire est en fait proportionnelle à la taille de l’environnement à climatiser et à certains autres facteurs environnementaux : il est important d’avoir une idée précise des BTU nécessaires pour refroidir votre maison, sinon le climatiseur risque de trop fonctionner et donc de subir une usure prématurée.

C’est particulièrement vrai pour les climatiseurs à fonctionnement marche/arrêt, mais nous en reparlerons plus tard lorsque nous aborderons les différents types de climatiseurs existants.

Combien de BTU faut-il donc pour votre maison? Le tableau ci-dessous peut vous aider à vous faire une idée.

Mq BTU Mq BTU
14 5.000 51 12.000
23 6.000 65 14.000
28 7.000 92 18.000
32 8.000 111 21.000
37 9.000 130 23.000
42 10.000 148 25.000

Il est clair qu’au-delà d’un certain seuil, à titre indicatif sur 80-90 mètres carrés, il est nécessaire d’installer deux climatiseurs.

Il faut également tenir compte de certains facteurs environnementaux lors du calcul de la surface : si, par exemple, le climatiseur doit être placé dans un environnement naturellement chaud, comme un grenier ou une pièce exposée au soleil par de grandes fenêtres, il faut calculer 10 % de BTU supplémentaires pour compenser cette chaleur supplémentaire.
Pour la même raison, si le climatiseur est placé dans la cuisine, où les fours et les poêles peuvent générer de la chaleur supplémentaire, il faut ajouter 4000 BTU au total.

Décidez donc du nombre de BTU dont vous avez besoin en amont du choix de votre nouveau climatiseur, puis vous pouvez passer à l’examen des autres facteurs.

Choix de la rédaction

Fujitsu ASYG

Informations techniques

Classe: A ++ / A +
BTU: 12.000
Poids: 5,6 Kg

Inconvénients

Très bon produit mais doit être installé par un professionnel avec un contrat d’entretien.

Avantages

Climatiseur mural monochrome Fujitsu modèle KP avec technologie Inverter et puissance de 12 000 BTU, en classe A ++ / A +.

Nouveau gaz écologique R-32: conception totalement innovante, compacte et harmonieuse.

Échangeur de chaleur haute densité, contrôle Wi-Fi Ready (en option); extrêmement silencieux avec seulement 22 dB; Surface couverte de 25 à 40 m2.

Conclusion

Produit esthétique ,silencieux en intérieur comparé a un climatiseur portable même en mode “puissant”, a l’extérieure l’unité est également silencieuse. Maintenant vous vous pouvez en   en profiter longtemps…Bon produit!


DILOC

Informations techniques

Classe: A ++ / A +
BTU: 12.000
Poids: 7,5 kg

Inconvénients

Très bon produit mais installé par un professionnel avec un contrat d’entretien.

Avantages

Avec la possibilité de contrôler le fonctionnement de votre climatiseur à partir de votre ordinateur ou de votre smartphone, vous n’aurez plus jamais à vous soucier d’oublier d’éteindre votre système: vous pourrez le faire à distance! Vous pourrez également le mettre en fonction lorsque vous quittez votre bureau, et ainsi trouver un environnement déjà chaud ou rafraîchi lorsque vous arriverez chez vous.

Conclusion

Produit conforme impeccable rien à dire.


Prix inférieur à 500 €

Prix compris entre 500 et 800 €

Prix compris entre 800 et 1000 €

Prix supérieur à 1000 €


Technologie

Sur le marché actuel, il existe essentiellement deux types de climatiseurs fixe: les modèles “on/off” et les modèles “inverter”.

On/off

Comme leur nom l’indique (marche/arrêt), ces modèles de climatiseurs fonctionnent avec une alimentation intermittente de la puissance de refroidissement, c’est-à-dire que l’appareil ne fonctionne pas en continu, mais alterne entre des moments d’alimentation en air froid et des moments de pause.

Cela signifie qu’il y a une légère fluctuation de la température ambiante: plus froide lorsque le climatiseur fonctionne, plus chaude lorsqu’il est éteint. La température doit dépasser le seuil fixé pour que le climatiseur redémarre et se refroidisse à nouveau.

Ces “marche/arrêt” continus entraînent également une certaine consommation, car le compresseur redémarre à chaque fois et refroidit à nouveau le réfrigérant.

Nous disions qu’il est particulièrement important d’examiner la relation entre la surface à réfrigérer et le BTU lors du choix d’un climatiseur de ce type. Expliquons pourquoi: il est clair que si nous choisissons un climatiseur trop faible, le compresseur risque de fonctionner en permanence, ce pour quoi il n’est pas conçu, et de surchauffer et de s’user prématurément. Au contraire, si nous choisissons un climatiseur trop puissant, il se peut que la température de la pièce baisse pièce rapidement, mais les intervalles de fonctionnement seront également plus courts, avec pour conséquence: le démarrage plus fréquent du  compresseur qui devra à nouveau fonctionner plus fréquemment et “travailler” plus que nécessaire.

Inverter

La technologie Inverter est plus récente et représente une amélioration par rapport à la technologie on/off précédente. Ces climatiseurs sont en fait conçus pour fournir une puissance de refroidissement continue, en effectuant de petits réglages pour maintenir la température constante.

Il en résulte non seulement une température ambiante plus stable, mais aussi une consommation d’énergie plus faible, car il n’y a pas de mise en marche et d’arrêt constants.

Les coûts et les méthodes d’installation sont les mêmes pour les deux types, et l’écart de prix s’est également réduit : les climatiseurs à onduleur coûtent toujours plus chers que les climatiseurs marche/arrêt, toutes choses égales par ailleurs, mais il ne s’agit plus que d’une différence de 50 à 100 euros.

Consommation

Le thème de la consommation est très pertinent lorsque nous parlons des climatiseurs fixes, car ce sont des appareils qui sont utilisés pendant de longues périodes, très assidûment et qui consomment beaucoup d’énergie du réseau domestique.

Le climatiseur est l’un des appareils ménagers pour lesquels l’étiquetage énergétique est obligatoire, il est donc assez facile de comparer la consommation des différents modèles. Il va sans dire que les climatiseurs “purs” ne tiennent compte que de la performance de refroidissement, tandis que les modèles de pompes à chaleur affichent la consommation à la fois en mode refroidissement et en mode chauffage.

Depuis le 01/01/2019, les fourchettes d’efficacité énergétique sont de 7, de la plus haute (A+++) à la plus basse (D). Dans le cas des climatiseurs avec pompe à chaleur, il existe deux échelles, dont celle dédiée au mode de chauffage est contextualisée selon trois zones climatiques (chaud, moyen et froid).

L’étiquette contient également des données qui fournissent des détails supplémentaires sur la consommation du climatiseur. C’est le cas:

  • kWh/an: estimation du kWh consommé dans une année sur la base d’une utilisation typique du climatiseur;
  • kWh: la puissance nominale du climatiseur;
  • SEER: indice saisonnier d’efficacité énergétique en mode refroidissement;
  • SCOP: coefficient de performance saisonnier en mode chauffage (uniquement pour les modèles de pompes à chaleur).

Le SEER et le SCOP sont deux indicateurs qui relient respectivement la capacité de refroidissement et la capacité de chauffage à la consommation d’électricité: plus ces valeurs sont élevées, plus le climatiseur est efficace.

Bruit

Les dernières données figurant sur l’étiquette énergétique sont celles relatives au bruit,  comme le bruit produit par l’unité intérieure et l’unité extérieure. Il est évident qu’il nous intéressera de déterminer le niveau sonore maximal de l’unité intérieure, qui peut aller de 60 dB pour les modèles les plus bruyants à 40 ou moins pour les climatiseurs les plus silencieux.
Les unités extérieures elles-mêmes ne sont pas particulièrement bruyantes: avec un niveau sonore compris entre 50 et 60 dB, vous ou vos voisins ne remarquerez pratiquement pas qu’il est en action.

Fonctions

Il est évident que nous ne devons pas négliger d’examiner les fonctions qu’offre un climatiseur fixe, car elles doivent répondre pleinement à nos attentes. Disons tout de suite que certaines fonctions sont communes à tous ou presque tous les climatiseurs, de sorte que nous pouvons définir des fonctions standards qui ne devraient jamais manquer:

  • Aile basculante: possibilité de contrôler l’oscillation ou l’inclinaison fixe de l’aile qui dirige le jet d’air;
  • Mode automatique: fonctionnement automatique visant à maintenir une température donnée;
  • Déshumidification: fonctionnement uniquement comme déshumidificateur, sans refroidissement de l’air;
  • Chauffage: fonctionnement en mode chauffage grâce à une pompe à chaleur intégrée.

Vérifiez que toutes ces fonctions sont présentes: elles augmenteront la polyvalence et l’utilité de votre climatiseur fixe.

Contrôles

Examinons ensuite comment le climatiseur est contrôlé: certains modèles très bon marché ou un peu dépassés, par exemple, sont contrôlés manuellement par des boutons sur la machine, de sorte qu’il ne peut être installé hors de portée de nos doigts. Ces cas sont rares, mais nous vous recommandons tout de même de vérifier, pour votre confort, que le climatiseur de votre choix dispose d’au moins une télécommande.

Dans les modèles plus sophistiqués, vous pouvez donc contrôler l’appareil par le biais de votre smartphone. Vous installez une application spéciale, vous connectez votre téléphone et votre climatiseur via notre réseau WiFi domestique et vous pouvez ensuite surveiller l’état de la machine ainsi que contrôler ou programmer son fonctionnement.

Modes de fonctionnement

En plus du mode de fonctionnement automatique déjà mentionné, un climatiseur fixe offre presque toujours d’autres modes, que nous vous recommandons d’étudier pour avoir une idée de la manière dont vous pouvez utiliser votre climatiseur et de la quantité qu’il vous faut.

Les plus courants parmi ces modes sont les suivants:

  • Mode nuit: ou mode silencieux, fonctionne avec une ventilation réduite afin de ne pas perturber le sommeil;
  • Eco mode: mode de fonctionnement économe en énergie;
  • Mode turbo: un mode à haut rendement pour des résultats rapides.

Il peut aussi y avoir d’autres modes que nous n’avons pas considérés ici, en nous limitant aux plus courants. Dans plusieurs cas, ils sont accompagnés d’une minuterie de fonctionnement: il est donc possible de déterminer combien de temps nous voulons que le climatiseur fixe reste actif ou, dans les modèles plus sophistiqués, de programmer son démarrage et son arrêt.
Une dernière mention est consacrée à la fonction d’autodiagnostic, présente sur certains modèles de moyenne et haute gamme: le climatiseur fixe est capable de signaler tout défaut ou problème, de manière plus ou moins sophistiquée et détaillée.

Filtration

Ces dernières années, l’importance de respirer de l’air pur a fait l’objet d’une attention croissante: les nouvelles concernant la pollution, en particulier dans nos villes, sont assez décourageantes, et il n’est pas surprenant que les allergies et les problèmes respiratoires aient considérablement augmenté ces derniers temps.

C’est pourquoi les fabricants de climatiseurs ont également commencé à installer des filtres sur leurs appareils pour aider les consommateurs à garder l’air de leur maison propre. Si vous vivez dans une grande ville ou si vous souhaitez créer un environnement le plus sain possible pour vos enfants, nous vous recommandons de choisir un climatiseur fixe avec un système de filtration de l’air.

Types de filtres

Bien sûr, il existe différents types de filtres que l’on peut trouver sur un climatiseur fixe, étant entendu que les modèles moins chers ou plus anciens ne fournissent pas de système de filtration plus sophistiqué qu’un simple filtre réticulé. Au-delà, présents sur tous les climatiseurs, il existe au moins trois types de filtres que l’on peut trouver. Il est peu probable qu’un seul climatiseur les monte tous, il faut donc comprendre a priori lequel nous intéresse le plus:

Charbon actif: le plus simple des filtres, le filtre à charbon actif n’est efficace que contre les mauvaises odeurs et les fumées d’origine organique;

Antiallergique: variante du filtre à poussière avec des ions d’argent, qui capturent et retiennent les allergènes et les bactéries;

PM2.5: un filtre à haute efficacité contre les particules de poussière les plus fines.

Il est évident que la présence de filtres implique un entretien périodique: ils doivent être débarrassés cycliquement de la poussière qui s’y est accumulée et, au moins dans le cas des filtres à ions d’argent, il faudra également les remplacer pour maintenir une efficacité élevée. En général, un filtre à ions d’argent dure 12 mois, après quoi il perd son efficacité antibactérienne.

La marque est-elle importante?

Il ne fait aucun doute qu’il existe des marques spécialisées dans le traitement de l’air ou, plus précisément encore, dans la climatisation. Par exemple, nous reconnaissons tous le nom de Daikin associé aux climatiseurs, mais il y a aussi des marques plus “généralistes” qui sont sur le marché avec de bons modèles. Pensez par exemple à MitsubishiSamsungFujitsu et LG.

Il existe d’autres marques moins connues qui proposent normalement des modèles à un prix inférieur: nous vous recommandons de vérifier la disponibilité des centres de service autorisés sur le territoire de la marque que vous choisissez. Si nécessaire, vous voudrez pouvoir compter sur un service clientèle en français et sur un réseau de service suffisamment étendu.

Le prix moyen d’un climatiseur fixe

Bien sûr, le prix est très important, non seulement pour notre budget, mais aussi pour la performance du climatiseur. D’une manière générale, plus un climatiseur est puissant (donc plus il a de BTU), plus il est cher. Et ce, quelle que soit la technologie adoptée par le climatiseur: nous avons déjà dit que la différence entre l’onduleur et le mode marche/arrêt est désormais minime.

Mais le prix est également déterminé par d’autres facteurs, tels que le nombre et la sophistication des caractéristiques.
Ainsi, un climatiseur “de base”, très simple mais avec une bonne puissance de refroidissement, peut coûter entre 300 et 600 €. Au contraire, un climatiseur à haute puissance, plein de fonctionnalités et peut-être même connecté à notre smartphone dépasse facilement les 1000 €.